OMOÏ, La Maison Vent, Uiko Watanabe/Sarah Wéry

Spectacle de danse et de musique créé à La Raffinerie
le 21 novembre 2016 dans le cadre du festival Ars Musica

En Japonais, le son “OMOI” a des significations différentes, suivant le caractère chinois utilisé.
OMOI 思いpenser
OMOI 重い gravité physique, gravité mentale
OMOI 想い la nostalgie, aimer quelqu’un
OMOI, c’est comme une pensée éloignée.

Ce n’est pas directement aimer, ou formuler un “je t’aime”, qui est actif. C’est plutôt ne jamais oublier, reconnaître qu’il y a l’amour entre nous, et se tenir dans ce souvenir comme dans un espace extérieur à soi.
OMOI, la maison vent, pièce de danse et de musique, est dans cet espace. A travers des sensations, des images, des souvenirs, le public est transporté dans le voyage de Uiko à la recherche de sa maison. Entre le Japon et la Belgique, ses souvenirs et ses questions, elle cherche comment habiter la frontière.

Chorégraphie Uiko Watanabe Composition Sarah Wéry Création et interprétation Uiko Watanabe et Sarah Wéry Création lumière / technique Michel Delvigne Création électronique-live Moritz Morast Regard extérieur Jean-Baptiste Calame, Roger Vinas, Adrien Lambinet
Remerciements Mioko Yoshihara, Pierre Renaux, Loreline Decat, Véronique Delmelle, Marc Galo

Coproduction Charleroi Danses | Ars Musica

Code-Star Art et Vie : 9130 – 1

TEASER

DOSSIER

AGENDA
-*Création 16 novembre 2016 > La Raffinerie/Charleroi Danses, Bruxelles
- 3 juin > Festival Opere in Opera > Imola (It)
- 6 octobre 2017 > Objectif Danses, La Raffinerie/Charleroi Danses, Bruxelles
-20 et 21 avril 2018 > Le Senghor, Bruxelles

Disponibilités tournée : à partir juin 2017